5 choses à faire dès maintenant pour se préparer au mandat de l’ESMA sur le reporting ESEF

10 Décembre 2019

Le Reporting électronique harmonisé européen (ESEF), une nouvelle réglementation dictée par l’Autorité Européenne des Marchés Financiers (AEMF), entrera en vigueur pour les exercices comptables qui commenceront à partir du 1er janvier 2020, ce qui signifie que les premiers rapports ESEF seront soumis en 2021.

Ce calendrier pourrait vous laisser croire que le mandat ESEF est une préoccupation lointaine et que vous avez largement assez de temps pour préparer votre rapport annuel 2020. Pourtant, en réalité, rien n’est plus faux.

Dans cet article, nous nous penchons sur cinq actions à mener dès maintenant pour garantir que votre organisation sera prête pour les nouvelles exigences ESEF.

1. Impliquez toute l'équipe

C’est maintenant qu’il faut se pencher de près sur ce que le mandat ESEF pourrait changer à vos processus de reporting, et s’assurer que votre équipe dispose des compétences nécessaires pour cette nouvelle approche. Par exemple, avez-vous totalement confiance en votre capacité à comprendre et à examiner le tagging?

Vos équipes de conformité peuvent en outre profiter de cette période pour impliquer tout le monde et comprendre le nouveau format et ses répercussions sur chacun des collaborateurs du groupe.

Le reporting financier n’a pas évolué pendant des années. Vous ne devez donc pas sous-estimer l’effet perturbateur que pourraient causer cette nouvelle législation et ce nouveau calendrier.

2. Pensez à faire une période de test

La version finale de la taxonomie 2020 de l'ESMA devrait être publiée avant la fin de l’année, puis elle sera mise à jour chaque année en fonction de la taxonomie IFRS.

Nous vous recommandons d’effectuer un test pour vérifier vos flux de travail après la mise à jour de la taxonomie ESEF. Grâce à ce galop d’essai, la plupart des balises seront réutilisées lorsque l’ESEF sera obligatoire.

N’oubliez pas : c’est numérique d’abord. Le fichier PDF devra être généré à partir de la même source pour éviter toute erreur de déclaration. Pensez à utiliser une solution, comme la plateforme Workiva de reporting connecté, qui vous permet de le faire de façon simultanée.

Dès ce trimestre, étudiez vos responsabilités. C’est en comprenant ce que l’on attend de vous que vous pourrez prendre de meilleures décisions sur la marche à suivre.

3. Échangez au sujet des exigences et des possibilités de conception

Vous devez avoir une discussion franche avec votre agence de conception. Les investisseurs ont pris l’habitude de recevoir des rapports sous forme de fichiers PDF à la mise en page très travaillée. Vous devez donc veiller à discuter de vos exigences et des possibilités en matière de conception afin d’éviter toute déception.

Si vous choisissez d’utiliser un service de balisage qui s’intègre à votre flux de travail traditionnel, le calendrier de reporting pourrait être fortement accéléré. Assurez-vous que tous les membres de votre équipe en aient conscience.

Avec Workiva, par exemple, vous pouvez produire un document XHTML mis en page qui a la même apparence que le PDF du rapport auquel les investisseurs sont habitués. Workiva vous offre également la flexibilité de donner à votre agence de conception un accès sécurisé à la plateforme ou bien de télécharger le contenu à l’aide d’un fichier ICML pour InDesign®, si nécessaire.

Indépendamment de vos choix, Workiva peut travailler aux côtés de votre équipe de conception pour garantir que votre rapport final respecte votre charte graphique.

4. Définissez votre préférence : service de tagging d’un tiers ou solution logicielle

Profitez de la période actuelle pour décider si vous préférez utiliser le service de tagging d’un tiers ou une solution logicielle.

L’externalisation du tagging iXBRL à un fournisseur ne signifie pas que vous externalisez votre responsabilité au sujet des choix de balises. Votre conseil d’administration et vos comités doivent comprendre la taxonomie et valider les décisions sur les balises et/ou l’utilisation d’une extension. Étant donné que l’examen et la validation des balises sont nécessaires, il est logique que le conseil d’administration s’implique dans le processus de prise de décision dès le départ.

Des solutions logicielles existent pour simplifier le tagging. Chez Workiva, nos professionnels vous accompagnent dans l'ensemble du processus.

5. Inscrivez-vous aux Roadshow Connected Reporting 2020 de Workiva

Le Roadshow de Workiva est une série d’événements destinés à vous tenir informé des actualités les plus récentes liées au mandat ESEF et à vous aider à vous préparer à ces nouvelles exigences. Vous pourrez y assister à des démonstrations, écouter des avis d’experts et obtenir des réponses à des questions auxquelles votre organisation peine à répondre.

Le nombre de places est limité. Si vous ne vous êtes pas encore inscrit, réservez la vôtre dès maintenant.

InDesign est une marque déposée de Adobe Systems Incorporated aux États-Unis et/ou dans d’autres pays.

À propos de l’auteur

Jeanette is an internationally recognized board member, regulator, and audit executive with expertise in corporate governance, risk management, and internal controls. She was a member of the Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB) for six years through January 2018. Jeanette brought extensive audit experience to the PCAOB after a distinguished career at the U.S. Government Accountability Office (GAO). Jeanette was named one of the “Top 100 Most Influential People” by Accounting Today. She also received the GAO's Distinguished Service Award and AICPA's Outstanding CPA in Government Award. Jeanette has an MBA from George Mason University and a B.A. in Accounting and Spanish from the College of St. Teresa. She completed the Senior Executive Fellows program at Harvard University.